Je vote Utile


Chers ami.e.s, vous êtes trop fort.e.s, vous m'avez convaincu, je voterai utile dimanche. Je suis pour l'utilité directe, totale. Je trouve que rien n'est plus utile qu'un lave-vaisselle, je vote lave-vaiselle en quelque sorte. Je suis pour les rétroviseurs qui sont parmi les objets les plus utiles du siècle. Je vote rétro. Je suis partisan du pétrole russe qui est tellement utile aux allemands qui ont voté la Merkel utile lorsque les Grecs crevaient de faim afin d'expier l'inutilité de leur absurde joie de vivre. Sacrifiés à l'utilité, bien joué ! Je suis un récent converti à l'atome de gauche, celui qui est utile pour se chauffer l'hiver pas cher et dont les déchets sont tellement inutiles qu'ils se contractent dans l'oubli à peine évoqués. Nos arrière petits-enfants ont promis de nous inventer une technologie utile contre ces déchets inutiles. Sinon, on les bazardera à la mer ni vu ni connu, ça ne sert à rien les déchets. Je voterai utile parce que je crois dur comme fer à ce que raconte Super Utile. Il a un air de sincérité qui me ferait acheter sa nouvelle conversion anti-Poutine et environnementaliste comme on achète une mobylette d'occase à un prince de l'industrie chimique. Ce type est un dur à cuire, c'est un super-malin de l'hologramme de la démocratie qui nous vient de si loin. Il en est à sa cinquième décennie de bonne bataille utile à son image à lui, lui seul, lui seulement. Bien misé ! Quand je pense que j'allais voter pour cet absurde rigolo qui prétend sauver la planète alors qu'il n'est pas fichu de faire le pitre comme tout le monde lors d'une élection. Inutile total. Ressemble à rien, ce grand. Il se plaint de la disparition des insectes et des oiseaux qui sont tellement inutiles qu'on devrait apprendre aux gosses à les écraser du pied ou à les tirer à la carabine lorsqu'ils se mettent en travers du chemin de notre productivité vivrière, blé, viande, patates, pinard. Les convictions, les émotions en politique, c'est parfois contre-utile. Ça vous déstabilise rapide. Ne garder que chiens et chats qui nous consolent si gentiment. Notez que utile pour utile justement, la vraie blonde fille de son père assure plutôt bien, elle aussi, qui cherche à nous débarrasser des humains inutiles autant que nuisibles que sont les étrangers, les délinquants, les casse-pieds et autres basanés. En plus, l'utilité, c'est beau, ça nous restitue la gloire de servir à quelque chose. Tous ces egos présidentiels fiers et courageux nous offrent les jeux du cirque gratos pour nous faire oublier que le grand tsar a quelque difficulté à faire disparaître des Ukrainiens qui n'existent pourtant presque pas, des super-inutiles, des gens à effacer. L'utilité est un slogan contemporain, magnifique. Elégant, poétique en diable ! Un discours sur l'utilité me fait penser à Rimbaud, à Cervantès. Il devrait y avoir un ministère de l'utilité, un prix Nobel de l'utilité, une presse utile, du sport utile, de la recherche scientifique utile. On ne devrait parler qu'en discours utiles, ne sourire que lorsque c'est vraiment utile. Désormais je me mets à la fête utile, au sexe utile, à la rigolade utile, à la conversation utile. Ça fait deux siècles que le travail humain, le commerce, maintenant la santé sont soupesés à leur utilité, pourquoi pas la politique ? Lorsque les fachos qui ont déjà un pied dans la porte en auront deux, nous leur parlerons utile. Utile à quoi, à qui, on verra. Utile. Je vote utile des deux mains, du portefeuille et du ventre. Quand je pense que je me suis cassé la tête pendant des années à chercher des raisons de voter pour quelqu'un qui aurait du bon sens ou un petit goût du partage, quelques bonnes idées pour nous en tirer dans l'intranquillité. Je rêvais de service public, de liberté d'agir et de débats d'idées. Tout ça paraît bien futile vu de cette année 2022 de tous les entousiasmes. Merci cher.e.s ami.e.s de m'avoir ouvert les yeux. Avec un peu de chance, ce vote utile pour l'inénarable Super Héros pourrait bien nous apporter la paix éternelle, les jours heureux, l'orgasme quatre fois par jour, un système de santé redevenu le meilleur du monde. Peut-être même qu'il nous ferait revenir les cigales qui ont cessé de chanter l'été dernier. J'y crois. Je vote utile.

A propos
Bienvenue sur ce blog. Vous y trouverez mes réflexions sur... 
Marc Hatzfeld, Sociologue des marges sociales
Les plus récents
Archives
Sujets