Le blog de Marc Hatzfeld

Sur ce blog, vous trouverez mes articles ou conférences concernant des sujets que j'ai abordés depuis 2003 : les banlieues, la violence, la politique, la jeunesse, l'anthropologie, l'Inde, soit en Français, soit en Anglais. Et quelques séries de graphes captés sur mon tel dans plusieurs villes du monde.

L'incertitude

Avions-nous besoin de dix mille morts pour retrouver la joie du ciel bleu, pour découvrir le silence des rues et le chant des mésanges? Aux premiers jours du confinement, j'ai été submergé par une vague d'exaltation face à l'ouverture des possibles: le présent disponible à toutes les inventions, des amitiés tentantes, des découvertes excitantes. Je voyais s'effriter devant moi dans les discours des professionnels et les rapports de journalistes, les préjugés et les idées rances sur le sens de la politique, les choses qui comptent, les émotions intimes, ce qui nous est propre, qui et quoi nous est cher. J'ai vu nos chefs à plumes hagards et nos maîtres à penser cois. Je n'en croyais pas mes s

Un café gare de Lyon

Scène anodine dans la file d'attente d'un comptoir à café de la gare de Lyon, un matin. Je me poste derrière la personne qui m'apparait la dernière de la queue. A la seconde même une jeune femme m'admoneste furieusement, m'accusant "d'être passé devant tout le monde...". Je bafouille quelques excuses embarrassées tout en cédant ma place. Je surprends alors, devant moi, la conversation à la cantonade de cette dame avec une autre qui paraît arrivée en renfort. J'y capte, de la part de l'une, la dénonciation de ce qu' "il se croit tout permis..." et de l'autre quelques noms d'oiseaux célèbres embourbés dans leurs turpitudes sexuelles. Je crains d'être une minuscule capture de guerre par méprise

© Marc Hatzfeld 2018