Le blog de Marc Hatzfeld

Sur ce blog, vous trouverez mes articles ou conférences concernant des sujets que j'ai abordés depuis 2003 : les banlieues, la violence, la politique, la jeunesse, l'anthropologie, l'Inde, soit en Français, soit en Anglais. Et quelques séries de graphes captés sur mon tel dans plusieurs villes du monde.

Jaune fluo

Nous sommes dimanche 16 décembre, surlendemain de l'acte V des Gilets jaunes, il pleut tout au long du chemin qui me conduit au rond-point où je vais rencontrer quelques uns de ceux avec qui j'ai engagé de bonnes discussions, à trois reprises, ces dernières semaines. Je ne m'attends pas à trouver grand monde, mais on ne sait jamais. A l'approche du rond-point, personne. Je me réjouis presque à la perspective de continuer à écouter mon émission favorite de France Musique, la chronique des critiques de disque qui porte aujourd'hui sur la suite de Bach dite anglaise dont la partita est annoncée. Alors que je tourne autour du rond-point, constatant quelques gus en gilet jaune, je comprends que j

Juste pour voir comment ça fait

La video a été vue plus de quatre millions de fois. Elle a bouleversé la plupart des visiteurs qui en restent sidérés. Un commentaire attrapé à la volée : a-t-on déjà vu quelque chose comme ça en France? A quoi je réponds : pas à cette échelle depuis la guerre, mais quotidiennement dans nos banlieues de béton vertical. Tous les jours. L'interpellation tutoyée, la fouille au corps, bras levés sur la voiture et gare à toi si tu bouges, connard. Les courses poursuite contre trois gosses pour un soupçon de shit au fond de la poche ou une vérification de plus, tous les habitants des cités connaissent. Le pied d'un robocop dans la porte à six heures du mat pour juste vérifier si il est là Kevin, v

En attendant, on jubile

Il est un aspect de la révolte des gilets jaunes qui est passé sous silence, mais contribue à l'expliquer, c'est son caractère jubilatoire. Toutes les révoltes transportent leurs rituels de rencontre, de joie et d'imaginaire. Celle-ci est d'autant plus imprévisible que libre d'attaches, mais elle appartient à une histoire longue de ce pays qui veut que les transformations les plus significatives de la dynamique du pays tiennent non pas à des conciliabules formatés, mais à l'insurrection populaire qui rend les gens à eux-mêmes. Chaque samedi, les gilets jaunes font une peur bleu aux parisiens en avançant un peu plus dans les actes et les symboles de la mythologie révolutionnaire. Pourtant, ce

© Marc Hatzfeld 2018