Le blog de Marc Hatzfeld

Sur ce blog, vous trouverez mes articles ou conférences concernant des sujets que j'ai abordés depuis 2003 : les banlieues, la violence, la politique, la jeunesse, l'anthropologie, l'Inde, soit en Français, soit en Anglais. Et quelques séries de graphes captés sur mon tel dans plusieurs villes du monde.

Fariboles identitaires d'un chanoine emberlificoté

Notre président de la start-up France a récemment lâché dans la même phrase les mots de patrimoine et d'identité. Ce tour devenu lancinant depuis l'entre-deux-guerres le confirme dans le chic du paradoxe mais l'engage sur une voie dont les travers ont échappé à son empressement et justifient peut-être ces quelques suggestions. Ce que je sais pour ma part de la population française présente l'avantage, mais aussi la difficulté, d'enrichir la fiction identitaire d'un grand nombre de traits patrimoniaux exotiques. Il est vrai que depuis que nous savons que nous nous sommes jadis croisés avec Neandertal, il n'y a plus d'obstacle à revendiquer des héritages lointains dans le temps, la géographie,

On art and heritage

The first topic brought up by Disappearing Dialogues by Nobina Gupta is that of the time flow. Mentioning the search and the building of a common heritage as a stage for dialogue, one takes in account the percolation of time on our lives. Whatever the transmission of values, competences, beliefs or narratives, one inherits from someone or something in another and often remote time. It may be relevant to reverse the postures of the heritage adventure. Through brutal accidents, slow evolutions or human decisions, time is the great transformer of our very day-to-day life. Or, better said, what we call time is the manifestation of transformations that hit every single aspect of the world, from

© Marc Hatzfeld 2018